Nouvelle planche RRD Wave cult v5 à St Aubin

Fin de l’histoire entre l’exocet et moi,  il est temps de se mettre au multifins pour du surf plus engagé. Quoique dans les vagues pentues, j’ai été très agréablement surpris par la planche bleue!

La planche est un modèle 2015, ailerons quad  2×16  (reculés aux deux tiers)+ 2×8.  straps au centre et plaquette légèrement avancée.

il y a autour de 25 noeuds, un peu irrégulier au départ, te de grosses vagues rapprochées, je n’ai pas la 4.2 donc je mets 4.7.

rrdwavecult.jpg

1er bord, la planche tape beaucoup , il faut être très léger sur le pied arrière. Pas de mal à caper je trouve avec ce vent un peu fort, la planche bouge beaucoup quand même. Au jibe, la planche a du mal à tourner, plantages à gogo. Au surf la plancje est agréable mais manque de radicalité dans les virages et surtout au bottom.

st aubin 4 oct

En avançant les ailerons arrière, je retrouve de la maîtrise et la planche tape moins, les jibes passent enfin. Au surf, la planche se laisse pousser par la vague sans effort, c’est un plaisir en backside de placer le flotteur au millimètre sur la lèvre ou dans la pente sans forcer. La vitesse de surf me parait inférieure à mon exocet par contre. Au backside, c’est encore difficile de remonter à la verticale, mais peut-être que je le déclenche trop tôt, avant d’être sorti vraiment de la vague…

En sauts (basiques) je trouve que la planche est très facile à maîtriser en l’air, je n’ai aucun mal à  la ramener sous les fesses. Reste à oser un jour les rotations…

1h15 de ride avec les bras qui ont souffert, des vagues superbes que je n’aurais pas bien exploitées avec ce flotteur « en rodage »….

 

Publicités

Tempête sur la Haute-Normandie

20 à 25 noeuds SSO samedi, direction Fécamp. Nous sommes une trentaine en 4.7 mais le vent va s’éloigner de plus en plus du bord, et même avec la 91 l je serai plus souvent scotché qu’au planning. Mais la houle rentre bien avec des séries à plus d’1.50 m ce qui nous vaut de beaux surfs. Au large, la 4.7 est grosse et c’est très agité, sauts à gogo et contrôle difficile du flotteur mais je préfère ça à patauger.

72207503_2425663614153369_4877719986413502464_n

Pierrot en goiter

71298016_1654501734683758_2642016022231515136_n

Dimanche après-midi, 45 noeuds annoncés SO tournant OSO 😮  Je passe à Fécamp à mi-marée mais le shorebreak de près de 2 m me fait renoncer, surtout que le bord n’est pas super venté. Direction donc Veulettes. Déception, vent un peu de terre, baie déventée, et pas de grosses vagues. Départ sous la pluie en 4.2, je chope le vent à 15 m de la plage et c’est cartouche!!!! face à une vague bien verticale de 1.20m je m’envole vers le ciel et craint de me retrouver en looping arrrière… ouf, ça passe. Jibe (réussi) dans la foulée et retour en mode survie au bord pour mettre la Volt 3.7 reçue la veille.

ça restera très (trop) venté mais à peu près tenable pour la voile, question flotteur par contre je ne maîtrise pas grand chose: au surf ça passe à peu près même si 2 fois je me fais arracher la voile en redescendant la vague, pour le jibe en fin de bottom c’est plouf à chaque fois! Difficile de prendre du plaisir dans ces conditions, j’ai même eu peur en me retrouvant face à des murs de 2.50 m en sachant que je n’arriverai pas à jiber pour les fuir! Vers 17 h le vent baisse un peu avec des « coups de boutoir » assez violents, le plan d’eau s’assagit un peu, et fin de la session sans casse vers 17h30.  Sans doute dernière sortie pour mon Exocet original wave 85l.

Concernant la Volt 3.7, je la trouve assez similaire à ma vieille Zone 4.2: voile facile et tolérante, pas trop puissante, bien pour les conditions de vent très fort.

Windsurf aux Petites Dalles

Départ à marée haute descendante, bord assez déventé et incertain au large en Hero 5.3 et RRD 91 l. Le vent étant NNE, avec le courant en cas de grosse dévente, je finis sous la falaise…

Pas de vagues, petit clapot 30 cm et peu d’air au bord,  mais à 50 m c’est bon. Navigation freeride pendant 3/4 d’h avant que le vent ne se renforce et que les vagues apparaissent. De 18h à 19h30 c’est gavade même si les vagues ne sont pas énormes (50 cm à 1.50 m). J’aurais pu mettre la 4.7 mais pas envie de perdre 15 minutes.

De bons sauts à l’aller, les jibes passent plutôt bien avec la houle, et quelques beaux surfs backside, première fois je crois que j’y prends plaisir. La RRD tourne très bien en bas de vague et porte assez pour replonger au cut back, très sympa.

Fin de la session avec la lumière qui baisse, il fait pratiquement nuit à l’arrivée à la maison.

dalles 18 09

Windsurf à St Aubin, un régal

20 noeuds établis voire + car parfois un peu chargé en 5.3 et marée haute descendante.

Premier à l’eau, il y a un petit shore break au départ à négocier. Le vent rentre bien près du départ, il y a des séries bien rapprochées de 1m à 1.50 m et ça remue beaucoup au large.

Les premiers bords offrent beaucoup d’occasion de sauts vers le large, bonne maîtrise du flotteur en l’air (sauts basiques) et les jibes passent plutôt bien grâce à la houle désordonnée.
Au retour, ça va vite, parfois très vite avec les vagues qui poussent, et pas de dérive par rapport au point de départ. Près du bord, les séries sont un peu irrégulières en hauteur et pas trop pentues mais ça déferle et il y a vraiment de quoi se faire plaisir au surf, backside comme frontside! Gros kiff lorsque sur une vague de 2m les bottoms puis cut backs s’enchainent en backside avant de repartir en front side en montant sur la crête pour replonger et remonter, avec la mousse qui pousse par moments, génial! Bon, emporté par l’adrénaline, je me laisse enfermer et pas le choix, il n’y a plus qu’à revenir au bord -sans problème- mais quel pied!

2 h de plaisir où ma RRD FSW m’a étonné par ses bonnes capacités à surfer ces vagues assez grosses, visiblement c’est plus le vent fort que la taille des vagues qui la gênent…

Le spot s’est beaucoup rempli de kite par la suite, on devait être une petite dizaine de planches sur l’eau.

La Fournaise 2019

Beaucoup de monde pour cette rando de rentrée, ce sera l’occasion de juger de mes jambes après 2 mois presque sans rouler…

Inscrit sur le 42, on apprécie le début amusant (rivière du Valasse) puis plus technique et physique avec la montée boisée sur St Antoine, la forme est là. Descente du Vau Jean avec ornière herbue- gaffe!- puis bois de la Constantinière très sec, un régal avec des pifs-pafs pleine balle! Longue remontée sur St Nicolas sans souffrir et grosse vitesse en entrant dans le bois de Tancarville, 38 km/h  à la limite du pédalage! Petite montée sympa vers Babylone puis longue pause mécanique pour un gars en galère, dérailleur en vrac. La suite est bien sympa avec le bois des Guillebourdières:  silex et ornières techniques à gogo! Sauf que les autres n’ont pas attendu, tout se fait à bloc et chute dans la terre, le genou est pas mal éraflé. Drumare puis descente du GR sur Tancarville, grosse ornière au centre à négocier avec des vététistes à doubler, pas évident… Puis c’est la grosse montée au Bout de Ville où le souffle commence à manquer, c’est raide et on a l’impression que ça n’en finira jamais! Ravito en haut, impeccable, le reste du groupe est là et prêt à repartir. Pas le temps de souffler pour moi, on repart direction Pont de Navarre mais je n’ai plus l’énergie pour rester au contact des autres. Encore une bonne montée sur route puis grosse montée des champs Nigaud, c’en est  trop pour moi , je pose pied à terre. Une pensée  pour les enfants (rando 17 km) qui souffrent sur la même montée infernale… Rarement vu autant de poussière dans ce coin, il reste encore à descendre le Four à Chaux, un peu trop de monde pour en profiter vraiment, et c’est le retour tranquille au départ. 39 km pour 700 m de D+, pas loin de 17 de moyenne, une rando sympa au final grâce au terrain très sec.

fléchage 5/5

accueil 5/5 ravitos 3.5/5

technique 2/5

physique 3.5/5

ludique 3/5

plaisir pris 3.5/5

LA TRACE

Windsurf à Fécamp: Gros!

Vent annoncé 25 à 35 noeuds, mais le bord est assez déventé, les premiers à partir doivent composer avec un shore break costaud…..

Le vent rentre un peu mieux, je prends la Zone 4.2 et la vieille exocet 85 l. On prend le vent à 50m du bord , force 7 d’un coup avec rafales à 35 noeuds parfois, c’est raide mais assez irrégulier.  Pas mal de galère au large pour le jibe surtoilé,  au retour c’est sympa mais avec la houle la vitesse est parfois impressionnante, à la limite du contrôle. Près du bord, on a des belles séries de 1 à 2.80 m, propres et pas trop méchantes, j’ai pu en surfer 2 belles, sensation géniales. A un moment, après le jibe au bord, 3 grosses vagues se dressent, sur le point de déferler, et vent limite… ça passe de justesse mais la dernière vague est si grosse et raide que je décolle et atterris sur l’avant qui coule, plouf! Bien fatigué déjà par la session de la veille à Antifer (surtoilé en 5.3), 1h30 m’aura suffi, retour au bord sans problème en choisissant le bon moment avec petit shore break.

windsurf Dalles puis St Aubin, magique!

Matin aux petites Dalles mais complètement déventé et j’étais tout seul. en 4.7 Pas de vent même au large dans la barre (vent OSO) et je me fais manger, retour dans les rochers. 2° bord, je chope une risée et ça passe, mais trop fort au large, un peu de surf backside au retour. Au 3° départ, impossible de prendre le planning mais la barre est passée, ouf, sauf que derrière 2 vagues de 2.50 m’ont cassé dessus, retour dans les rochers, j’abandonne. Au même moment, à Fécamp, les copains se payaient une superbe session, grrrrrr.

L’après-midi, St Aubin à marée haute descendante en 4.7 et RRD 91l (encore), vent OSO légèrement off, parfait. Plan d’eau avec de belles vagues qui déferlent de 1 à 1.50m mais très rapprochées et un petit shore break est présent. Bord un peu déventé mais après ça pulse avec de bonnes rafales, je suis limite en 4.7 avec le gros flotteur. Quelques sauts basiques, dont un trop haut où je lâche tout. Au retour,  il y a de quoi se faire plaisir en surf frontside avec pas mal de roller dans la même vague, très chouette! Certaines approchent les 2 m mais pas de piège, c’est le kiff, les jibes passent même assez souvent en regagnant le large, c’est pas souvent 😀 Fin de la session après 1h15 car le vent baisse un peu et surtout très irrégulier, avec la fatigue c’est plus prudent…

 

Caux Bike Ride: costaud

3° édition il me semble pour cette Caux-Bike à Caudebec, avec beaucoup de monde.

Bon accueil même si les places de parking étaient chères! Le parcours se fait quasi intégralement en forêt du Trait et on sait que les côtes se font la part belle avec 1000 m de D+ annoncés  pour 43 km. Départ commun à tous les circuits donc montée tranquille puis on enchaîne sur le 30 avec déjà quelques bonnes bosses et une fois sur le 45 là c’est alternance de montées longues ou courtes et raides avec singles entre les herbes et descentes bien pentues, peu de répit entre deux! J’ai apprécié la descente en épingles dans la terre meuble, tracée avec des branches. Premier ravito bien achalandé avec sucré et salé et on repart tranquille direction Ste Gertrude avec la descente amusante dans le goulet. Ça devient assez physique par la suite en contournant le cimetière, jeu dans les bosses de Caudebec et on retourne vers le ravito avec de nombreuses côtes, gros coup de mou vers le 30° km, 2 km avant le ravito. Sandwich bienvenu, courte pause et ça repart avec une longue montée, pas très raide mais  jambes coupées, ce sera à pieds.

Encore de belles bosses qui suivent, certaines bien raides mais bizarrement ça passe sur le vélo et on sort de la forêt pour rejoindre St Arnoult par quelques champs. Bof, le rendement est moyen et on n’a qu’une hâte, arriver. Finalement, les derniers km ne sont pas très durs, arrivée pile à midi avec 1100m de D+ et 45 km, pour 14.3 de moyenne.

accueil/ravitos : 5/5 (salé et sucré, bière à l’arrivée…)

fléchage: 5/5

physique: 5/5

technique: 3/5

ludique: 2.5/5

plaisir pris: 3.5 /5

la trace

cbr45

Screenshot_20190602-160407

Ponts et chaumières 2019: géniale!

Inscrit sur le 50 km ce jeudi 30 mai 2019 avec 3 copains, (de 25 à 80 km possibles) le prix de l’inscription parait bien dérisoire: 3 € quel que soit le parcours!

Le circuit est magnifique avec quasi que de l’inédit , beaucoup de montée raides fatigantes mais aussi des descentes rapides ou amusantes qui donnent la banane et de nombreux passages techniques ou ludiques sur des chemins à peine tracés, le pied! Heureusement que la forme était à peu près au rendez-vous car c’était costaud! J’ai kiffé le passage aux ruines du château de Montfort, moins le balisage très discret à la peinture, on s’est planté de 2 km et failli 2 autres fois. Bref, une trace à conserver et à refaire, vraiment exceptionnel!

53 km, 15 de moyenne et 1042 m réel de D+

accueil/ ravitos   3/5

fléchage: 2.5 /5

physique: 4/5

technique: 3/5

ludique 4/5

plaisir pris: 5/5

LA TRACE

Rando club à Notre-Dame de Gravenchon

J’ai bien aimé cette rando malgré la fatigue : en effet,  55 km de VTT déjà mercredi et 2 h de windsurf la veille, ça fait beaucoup!

Le parcours ressemblait beaucoup à celui du mois dernier au même endroit mais en oubliant les montées impossibles et en rajoutant des passages amusants comme à Lillebonne (Câtillon,La Cayenne), les bois au-dessus de Villequiers, Canteleu…  le terrain était un peu humide mais ça passait bien en pneus été, 15 de moyenne pour 42 km, je peinais franchement sur la fin…

la trace

  • archives

  • Articles récents

  • Catégories

  • liens

  • Publicités