Windsurf Antifer et test rallonge North XT à cliquet

2 sessions cette semaine, vent de S à SSO donc seul spot du coin à pouvoir fonctionner, même si c’est pas le meilleur.

Mercredi 8 /11 : vent très fort le matin et encore fort à 13h30 mais irrégulier car trop sud, il faut gréer 4.7, heureusement le vent rentre un peu mieux. Pas de vagues, un peu de clapot, à peine de quoi décoller. Un peu de surf (50 cm) tout au bord. Mais le vent baisse à 15 noeuds après 45 min. Vu le peu de vagues, je préfère arrêter.

 

Ce dimanche, j’arrive sur le spot vers 9h05 et il y a déjà foule!  A vue d’oeil, 20 kites et 25 planches. Les premiers arrivés ont 4.7, les derniers 5.3, ce sera 5.3.

Bord pas mal déventé donc planning difficile jusqu’à 100 m de la première digue, et le courant n’est pas favorable. Au large, c’est plus fort et régulier, la voile bien (trop?) aplatie se tient bien. De bonnes sensations au retour avec la houle qui pousse, et enfin des vraies vagues (1m à 1.20m) à surfer. Le vent rentre un peu mieux par la suite mais baisse un poil, on peut enfin prendre un peu de vitesse pour sauter (2  sauts sympas) mais il faut pas mal serrer le vent. Fin de la session vers 11h car petit shore break + galets + vent en baisse, pas génial.

Premier test de la rallonge North XT à cliquet:

rallonge-north-power-xt-20

réglage de 5 à 36 cm tous les 2 cm, précise.

On peut régler la tension à 5 mm près sans spécialement forcer mais ne pas y aller comme un bourrin, ça a l’air assez délicat. Attention si on diminue la tension en cours de route à bien remettre sur la position normale et remettre un coup de tension ou le levier redescend. J’ai découvert ainsi que je n’étarquais pas assez ma Hero 5.3 🙂

Publicités

windsurf Ste Adresse

Vent NO puis ONO, peu de vagues et  marée basse, la plage de Ste Adresse paraît le meilleur choix. 9°C et pluie menaçante, il faut être motivé mais déjà 4 windsurfers à l’eau  à 9h30, en 4.7 apparemment, le vent est franchement plus fort que sur le plateau..

Voile Hero 4.7 étarquée moyennement zu wish et RRD 91 l (aileron 24 cm). Le vent est vraiment fort, je suis à la limite de retendre un peu le wish mais le vent n’est pas super régulier -quelques baisses au large- donc je n’y toucherai pas. Bonne vitesse de croisière mais ça chahute pas mal, il faut un peu serrer le vent malgré la montante pour pas dériver. La voile se tient bien même si ça pousse fort!

Mer très clapoteuse avec un peu de houle, les jambes sont très sollicitées. Petite houle et déferlantes de côté donc pas facile de sauter, mais les jibes passent très bien, aidé par la houle. Au bord, un peu déventé, c’est surfable (gentil) en backside , 1 m à 1.20 m environ, suffisant pour jouer un peu.

Sur la fin, le vent baisse un peu et semble revenir plus ouest mais ça marche toujours bien, les mains sont fraîches mais c’est supportable, il n’y a que les pieds (chaussons été) qui sont limites malgré l’eau chaude. Arrêt vers 11h30, et je me fais surprendre par le courant au bord qui me fait chuter dans le shore break, voile un peu abîmée sur le fourreau d’une latte, grrr.

Bref, une session b&j sympa malgré la température, j’aurais aimé plus de vraies vagues quand même et un peu moins de shore break…

Windsurf à Veulettes,compliqué…

Comme il y a 2 jours, la marée est encore haute mais vent ONO donc légèrement on shore, mer très agitée et vagues désordonnées. Je prends 5.3 et exocet 85 l et c’est parti. Vent un peu poussif sur les 100 premiers mètres mais après ça pulse, la 5.3 est pas loin de la limite, je suis en vitesse turbo. Au retour, j’essaie  de prendre quelques vagues à gauche mais ça marche pas terrible, la planche coule du c…l et ça manque de vent, c’est baignade à plusieurs reprises!

exocet original wave

Après plusieurs bords, je me rends compte que j’ai beaucoup de mal à contrôler le flotteur: trop de vitesse, pdm trop reculé donc planche qui s’envole, spin outs, et aucun jibe ne passe! 😦

Pdm au milieu, c’est mieux, mais difficile au surf: manque de volume derrière et de vent consistant, il a du y en avoir 2 de vraiment réussis où la planche glissait bien. Quelques sauts au large et le froid qui devient présent (10°C), on va arrêter de naviguer tête nue…

Arrêt après 2h, pas assez de plaisir à me faire secouer (je suis tout seul sur le spot en +), fraîcheur et jour qui faiblit et la pluie qui menace, au moins je suis sorti!

C’est à la maison que j’ai vu que l’aileron était dévissé… ceci explique peut-être les problèmes de contrôle. 😦

Petite sortie VTT solitaire 47 km

Je reprends le Kona 26′, avec l’amortisseur Fox d’origine, le Roskshox Monarch 3.3 devant partir en révision bientôt. Départ de la maison, 6 km de goudron puis chemins de plaine jusqu’à Tourville où je trouve un jeune renard mort dans les herbes hautes 😦   Descente à bonne vitesse sur Ganzeville, je craignais les ornières mais ça a été, puis retour sur Fécamp par petite route du Moulin Bleu, stade et montée au bois du stand de tir. Bonne descente toujours aussi amusante du Woody parc puis route des ponts et montée très caillouteuse de « la Rouge ». Je rejoins Grainval et sa valleuse (forte descente herbue puis montée raide) et le GR d’Yport, toujours aussi sympa à dégringoler. Montée avec racines au camping naturiste puis descente périlleuse du bois des Hogues de Vaucottes, ça passe. Herbe  puis Hameau aux chiens pour la descente des Hérauts dans le bois des Loges, j’adore toujours autant! Montée sur Fongueusemare, ça passe bien en 26 malgré le terrain très raviné et je rejoins le bois du Piscat, le 26 passe malgré les trous. Fin de la ballade par la route et ferme Maraine, je trouve que le vélo roule bien malgré les petites roues.

Au final, GPS et compteur sont parfaitement d’accord pour 46.5 km et 18.3 km/h de moyenne, D+ 600 m.

Screenshot_20181025-181156-20181025-181229877 goder fecamp.jpg

J’ai bien aimé les sensations du 26 même si je sens bien qu’il est + freiné dans les terrains défoncés et qu’il lève un peu trop dans les côtes très pentues. Et pas de coup de mou notable cette fois.  🙂

Concernant l’amortisseur FOX RP2, sag 25 %, c’est + mitigé. Très confortable en mode libre, il est beaucoup trop dur en mode propédal ( au plus ferme), à voir si c’est modifiable par un professionnel?

Windsurf: enfin du vent!

Lundi, fin d’après-midi, vent NNE, direction les Petites Dalles.

3 personnes à l’eau en 5.0, je grée 5.3 sur la RRD 91 l. Marée descendante et vent side-on, il faut caper beaucoup , mais on peut surfer au retour, c’est assez rare sur ce spot où c’est plutôt les sauts qui dominent habituellement. les vagues font de 1m à 1.3 m et déferlent sur le platier au large, assez sympa. Vent de 16 à 22 noeuds irrégulier, quelques sauts (dont un où je lâche tout),  j’ai aimé.

photo au départ, mi-maréeP1080955.JPG

Mardi, vent ouest, direction Veulettes

tout seul au départ à gauche du casino, je prends la Naish 5.8 et la RRd 91 l , un peu shore break et pas de vent au bord, mais au large ça pulse! Je suis à la limite pour cette surface. Grosses sensations de vitesse, mais jibes compliqués en étant surtoilé. Au bord, le vent est side légèrement off, vagues 1 m à 1.20 m assez raides, c’est un vrai bonheur au frontside, l’impression de maîtrise est là. Le fait que le vent soit + faible au bord est une bonne chose pour ma 5.8.
Une fois la mer trop basse, direction le centre  de la plage, session freeride à fond et vagues de bord peu puissantes, je finis par mettre la 5.3.  Les vagues montent jusqu’à 1.50 m au large parfois bien raides, il faut oser sauter, pour le surf c’est très sympa. Dommage que le vent forcisse en tournant ONO donc side on, moins facile pour le front side. 4h15 de plaisir avant d’arrêter, un peu fatigué mais j’ai connu pire! Que 4 à l’eau, pourtant grand soleil, un peu étrange!

Sac à eau Nakamura performance 17: bien.

Une fois n’est pas coutume, petit avis sur ce sac à eau étrenné aujourd’hui

 

Le sac est bien fini, en matière déperlante , présente 2 grands compartiments, 1 petit + l’emplacement poche à eau et a aussi de multiples petits emplacements dans les compartiments.

Il est livré avec une poche à eau basique de 1.5l , mais est compatible avec une poche CamelBak de 2 l ( que j’utilise). Pour 35 €, on n’est pas volé!

les plus: 

-confort des bretelles et maintien.

-sangles ventrales + pectorale (réglable en hauteur et largeur).

-multiples rangements

les moins: 

-le calage du tuyau n’est pas idéal  à mon goût, il manque un clip plastique pour le fixer.

-pas de poche filet sur les côtés ou les bretelles pour y mettre des barres de céréales/gel  facilement accessible. Il est vrai qu’il y a les poches de son maillot mais bof…

ma note qualité prix: 8/10

en savoir plus: lien

Sortie club Etretat

Départ de Villainville, c’est moi qui emmène le groupe (14). Au programme du technique (ornières, pierres, marches), du physique avec plusieurs bonnes montées, et du fun avec les descentes d’Antifer.

Le terrain est toujours bien sec en ce 22 octobre, même si la rosée détrempe un peu les chemins. Descente de Cuverville dans les pommes et bosses à sauter, amusant puis bois des Loges à remonter pleine balle, 20 km/h en moyenne. Mont Roty qui passe comme une fleur puis herbe et Vaucottes à descendre, je suis Bruno pleine balle, pas de ralentissement autorisé pour les marches en bois! On rejoint Vattetot puis descente par le petit bois où une ronce me chope au cou, le maillot tout neuf va en prendre un coup, et moi uns sacrée balafre… Descente d’Etigue, il faut passer l’ornière pleine de pierres (pas facile) puis portage de la valleuse du curé. Nous voici sur les falaises, il y a beaucoup de promeneurs pour cette époque (vacances de Toussaint) donc on fait attention. Chute d’un copain dans les barbelés (petite ornière), il est vrai qu’il vaut mieux tomber de ce côté qu’en bas des falaises… On descend à la plage puis remontée ardue derrière le Golf, la racine au début du chemin est un vrai challenge à passer! Bonne descente dans la valleuse d’Antifer mais il y a des promeneurs, en queue de cortège il faut que je ronge (au sens littéral) mon frein! On remonte en face, c’est assez long puis direction le phare avec une descente inédite mémorable, la roue arrière a du boulot sur ce chemin terreux un peu glissant. On remonte direction la Poterie puis déversoir en bas du Tilleul et dernier passage sympa: le bois de Beaurepaire. Certains vont trop loin, ils se rallongeront de 2 km, les autres suivent le GR à gauche, raide et plein d’ornière, on ne peux éviter un petit portage. Enfin retour aux voitures, midi moins 10, impeccable.

39 km pour 640 m de D+, moyenne 15.5 alors qu’à la reconnaissance j’étais à 16 de moyenne (avec le 26′).

Hutchinson taïpan: fragile

Après plusieurs superbes sorties VTT à Pont-Audemer (Libert’bike) et la Boue troude, je laisse tomber ce pneu.

2 grosses coupures sur les flancs en 3 sorties,  et malgré le préventif, obligé de rentrer avec chambre à air  😦  La version hardskin est renforcée uniquement sur la bande de roulement, flancs light inadaptés pour les pierres et surtout les silex!

Du coup, j’ai remis un Toro hardskin -malgré le terrain sec- et plus de problème!

La Boue Troude 2018

Rando maintenant incontournable pour les Rouennais et au-delà, cette année offrait un terrain extrêmement sec. 668 vététistes (prévus 500) pour cette édition, l’organisation a été un peu dépassée par son succés!

Comme à chaque fois, le parcours se faisait tout en forêt, 75 % de singles et un peu de chemins larges. Première boucle du 15 sans difficulté particulière, 2 montées un peu techniques mais pas trop pentues, des chemins plutôt fun et faciles.

DSC_0791

La boucle suivante (uniquement 45) sera dans le même style avec de longues descentes rapides étroites que j’ai kiffé avec mon Kona 26′ et des passages plus trialisants, une montée raide et technique et un pneu percé, pas de bol, comme un copain. Bout de fer ou de verre enterré? Une boucle très sympa et pas trop fatigante, retour au ravito à 11h, il est déjà presque dévalisé.

Retour par la dernière boucle, il y a toujours du ludique (merci le petit vélo) mais aussi plusieurs montées épuisantes dont une im-montable et passage dans un tunnel si bas que je dois descendre de vélo! La fin est plus tranquille, heureusement, 45 km comme prévus et 600 m de D+.

la trace

en résumé:

balisage/ravito: 3.5/5 (balisage impeccable)

physique: 3/5

technique 3.5/5

ludique 4/5

plaisir pris 4.5/5

Liberty Bike Pont-Audemer

Départ à la fraiche (2°C) pour cette rando qui commence à être connue.

IMG_3748.jpg

Départ plat mais assez secouant coté nord de la rivière puis montée dans les bois pour rejoindre Bouquelon avec une bonne descente rapide et un long passage dans les bois pour arriver au premier ravito, mon pneu arrière est de nouveau crevé, pas de trace de préventif et pourtant y’en a 70 ml. Je verrai plus tard qu’il y a une nouvelle coupure sur le flanc, grrr. Une boucle de 15 km pour le 50 est proposée, a part la montée goudronnée au départ elle ne présente pas de montée fatigante, et se montre en fait plutôt ludique avec quelques belles descentes. Retour au ravito avec de la route puis on prend la 30 pour rentrer. Ce retour est un peu moins amusant, un peu de route  parfois et  avec l’option « technique » on se paye une montée dans les bois infaisable. Passage  ludique dans des trous et bosses vraiment sympa puis on rejoint la rivière et les étangs, plat intégral sur 10 km. J’avoue fatiguer sur ce dernier tronçon sans grand intérêt avec les copains qui appuient.

la trace

pour résumer:

balisage et ravitaillement: 4/5 (salé et sucré)

physique 2.5/5

technique 2.5/5

ludique 3/5

plaisir pris 3/5