Windsurf par 2°C, est-ce raisonnable?

En ce début février, les températures sont bien basses, mais quand le vent se lève, difficile de résister.

Après moultes hésitations et échanges avec les copains, on se décide pour Antifer avec un vent de Nord bien établi -autour de 25 noeuds.

2°C, mais pas d’averses, nous sommes 3 motivés à gréer. 4.7 pour Laurent et moi, 5.0 en freeride pour le dernier. Pour le flotteur, ce sera la Tabou 95l, peur que ça chahute trop en slalom 110l. Petite onglée en gréant puis une fois en tenue ça va mieux.

Combinaison Prolimit predator 6/4 mm, chaussons 6 mm, cagoule et moufles ouvertes, c’est parti.

Environ 1 h sur l’eau sur une mer bien agitée après la digue -mais pas de vagues à surfer, pas mal de chutes au jibe en raison du vent plus fort que prévu – 4.2 aurait été l’idéal- et pas froid dans l’eau.

Pour les mains, c’était un peu juste quand même, difficile de serrer fort le wishbone, pour la combi avec fermeture dorsale c’était un peu frais au niveau des épaules et haut du dos, il y manque la couche de polaire bien présente devant, même si ça ne m’a pas gêné en navigation.

Quelques petits sauts basiques, dont un plus haut où le chausson a complètement vrillé à la réception, très difficile à remettre correctement avec l’effet ventouse.

Le plus bizarre? Dégréer la voile sous les averses de neige! 😮

En conclusion: oui, ça le fait bien si on est bien protégé (j’aurais pu mettre une polaire sous la combi en +) et à condition de ne pas en faire trop longtemps , le corps brûlant beaucoup de calories avec ce froid.

Avis Tabou 3s+ Ltd 96l « y’a bon »

Après 8 sessions avec la 3s+ , dans différentes conditions et configurations, voici donc mon jugement global.

Livrée en thruster avec des dérives MFC 2×10 + 20cm, la planche se montre rapide et très agile, flotte bien et s’arrache assez vite au planning. Cependant, l’aileron central de 20 cm est clairement trop petit pour 5.3 et 6.0, un X-wave 23 lui convient beaucoup mieux.

Testé en configuration freeride, straps excentrés et aileron g10 slalom (un vieux concrete wave slalom 32 cm) en 6.0, la planche se montre performante et en même temps facile et amusante même par mer bien formée. Pas d’hésitation pour les sauts, juste un peu plus difficile au jibe.

très nombreux inserts pour les straps (5 pour les centraux avant)

Dans les vagues, achetée principalement pour ça, j’en suis ravi. On a de la portance dans les petites vagues, elle tourne facilement- même si elle n’est pas hyper réactive au bottom- et elle se montre très rassurante dans les grosses vagues supérieures à 2 m. Excellente accroche avec les ailerons latéraux, bonne flottaison en cas de baisse de vent face aux grosses mousses, et le manque de spatule avant ne gêne pas.

Très nombreux inserts de footstraps devant (6!), mais par contre les straps, même bien serrés, tournent un peu, ça peut être gênant . Ils sont confortables et facilement réglables.

Les pads sont assez raides, c’est très bien en navigation mais en sauts ça manque de moelleux à la réception par rapport à mon ancienne FSW RRD

Un défaut? oui: la peinture est assez fragile, aux impacts comme aux frottements, et avec les galets normands ça ne pardonne pas.

Bref, à part l’aileron de 20 cm (parfait en 4.7 ou 5.3 dans les vagues) sous dimensionné pour le freeride, je recommande vivement!

Tabou 3s LTD 2019+ premier test

Sitôt achetée, sitôt mise à l’eau!

Pour remplacer la RRD FSW 91 l -parfois un peu juste en volume-, voici sa remplaçante, en 96 l . Configurée en version vague, 3 straps centrés, avec thruster et aileron X-wave 23 cm à la place du MFC 20 cm d’origine pour avoir plus d’appui dans ce vent limite de 15 à 18 nœuds dans les risées.

La voile est une Gun Sails Torro 2019 6.0 m² montée sur un mat Nitro 90% carbone.

Avec ce vent, la planche démarre plutôt bien au planning, on a assez d’appui sur les ailerons même s’il faut abattre pour partir. Le cap est bon , voire très bon bien toilé. La planche se montre très douce dans le clapot et déboule plutôt fort alors qu’on ne s’en rend pas forcément compte, même en thruster. J’ai été étonné par le fait qu’elle garde bien le planning dans les baisses de vent. Sur les tous petits sauts du jour, je sens un très bon contrôle de la planche en l’air, meilleur que la RRD qui avait tendance à loffer une fois décollée.

Questions maniabilité et jibe, elle tourne au doigt et à l’oeil -merci sa courte longueur- vraiment sympa.

Un reproche? Dans cette configuration vague (à vérifier en position freeride) la planche moustache parfois, mais le pied de mat était avancé aux 3/4, peut-être faudra-t-il le régler plus centré…

Veulettes au top, windsurf.

107298073_10220322050954973_5619775719512448986_o107485995_10220322050634965_7829504594251581961_o

107729888_10220322050314957_4199123044950846459_o

photos Stéphane L’hôte

Encore une fois, un weekend bien venté mais très gris (pluie le matin). Vent OSO force 6 à 7 qui va tourner ouest, le bord est bien déventé au début, ceux en 4.2 ne sont au planning qu’au large, ce sera 4.7 et 91 l pour moi finalement.

Les vagues arriveront bien velues après la mi-marée, dans la baie centrale, de quoi sauter dans tous les sens et même surfer du gros, certaines vagues atteignaient pas loin de 2,50 m .  Un peu de manque d’air au bord encore mais c’était mieux après la bascule, très sympa. 50 planches à l’eau, du beau spectacle pour les pros du spot, quelques high jumps et un 1/2 backloop pour ma pomme, mais trop d’appréhension pour l’amerrissage. De nets progrès au surf aussi, j’ai moins peur de me rapprocher du peak pour replonger. 2h45 de plaisir et sans fatigue, malgré la planche un peu grosse et la voile parfois trop grande au large.

Du vent, des vagues, du monde!

veulettesjuin

De très nombreuses sessions de windsurf cette année en mai/juin, nettement plus que les années précédentes mais bizarrement peu de Nord Est ce mois de juin mais du sud ouest et… des vagues!

Début juin, 70 windsurfeurs à Veulettes sous le soleil, vent force 7/8 qui va baisser. 4.0 est la surface moyenne, je pars en 3.7 avec la 83 l.

Session très compliquée en fait car vent irrégulier et faiblissant, et la planche que je n’arrivais pas à piloter correctement, et encore le clapot au retour qui perturbait les surfs. Bref, j’aurais été beaucoup mieux en 4.2.

Quelques surfs, ça planait assez bien au retour.

 

vagues à Veulettes

Après la session freeride en 4.7 bien torché et RRD 91 l à la Hève le 8 mai , il faisait bon de voir de vraies petites vagues.

Une bonne vingtaine de planches, de 4.7 à 5.3, je grée 5.3 sur la RRD. Pour les vagues, il faut aller loin sur la gauche en remontant au vent.

Navigation sympa même si je ne suis pas très à l’aise avec ces petites vagues sur le platier, 1 seul surf intéressant. Les jibes passent mal au large. Retour pleine balle au centre du spot (23 noeuds v max), le vent baisse mais ça plane pour moi puis le vent remonte avec de la houle et quelques vagues de 1 m qui lèvent.

3 surfs bien sympas, quelques sauts basiques, une navigation décontracté ou tirage de bourre avec les copains, super après-midi!

Reprise du windsurf slalom

Achat d’une vieille voile de course Loft Racing Blade 7.8 de 2012, mais le monofilm est très fatigué.

Monté sur le mat sdm Ka sails 100 %, même défaut qu’avec ma Ka Koncept: impossible à étarquer jusqu’au max, ce mat est décidément trop raide. 😦

1er test au Havre dans un vent asthmatique (10 à 13 noeuds) la planche déjauge assez vite en pompant bien dans 12 noeuds mais qu’est ce que c’est lourd et fatigant pour les bras, je me crève. V max au travers: 16.80 noeuds

loft racing 78

2° test à Veulettes avec un peu plus d’air au large (15 noeuds) et une mer un peu agitée, voile là encore pas assez tirée (- 1 cm) , j’apprécie sa tenue et sa nervosité, par contre un peu déçu par la vitesse qui plafonne à 21 noeuds, les copains en 8.4 et planche de race ont un net avantage au largue. Mauvais réglage de voile ou flotteur AHD pas assez performant? Lors d’une chute en avant, la voile s’est remplie d’eau, quelle galère et épuisement pour la sortir de l’eau, pas eu d’autre choix que le tire-veille.

Coup de vent sur Fécamp et blessure

Vent annoncé 28 noeuds rafales 35,  on est plusieurs à être « chauds » (10°C) pour 14h.

Il y a encore pas mal de shore break, on se donne le temps de jauger le spot, mon anémo indique au bord 17/25 noeuds, c’est très bon signe.

Le premier part en 4.0, ça le fait bien, je grée 4.2.

Le départ se fait sans trop de difficultés même si le bord est un peu déventé, il faut quand même bien choisir le moment pour partir. A 30 m du bord, on a un force 7 établi avec des vagues de 1.50 m à 2.30 m pour les plus grosses, pas aussi propres qu’on aurait pu l’espérer car trop de vent pour une fois!

1h 15 de plaisir mais aussi beaucoup de chutes aux jibes, aucun saut car j’ai peur de m’envoler avec ce vent. 2/3 rollers par vagues, il faut encore travailler la radicalité dans les surfs mais j’ai moins peur de la pente.

Arrêt au bout d’1h15,  mais je ne sais pas comment je me fais mal à un orteil sur un rocher, et la radio est sans appel: c’est cassé! 😦  1 mois sans sport… Dommage, il y a encore beaucoup de vent prévus pour les prochains jours, grrrr.

Windsurf à St Aubin

Eh oui,  quasiment pas de VTT en ce moment, c’est tempête ou pluie tous les dimanches.

Donc on profite du vent 🙂 Dennis fait le bonheur des windsurfeurs du Nord-Ouest, du vent tous les jours depuis samedi!

Dimanche, 60 noeuds, je suis prudemment resté à la maison.

Lundi, trop froid (5C° + pluie et grêle) je n’ai pas gréé mais juste regardé et filmé les copains.

Ce mardi donc, St Aubin malgré un vent SSO side off shore, mais du soleil et une température correcte de 9°C.

Marée basse, petites vagues et moutons, je grée 5.3 sur ma 91l. Il faut BEAUCOUP marcher pour arriver à l’eau, j’ai mal aux bras en arrivant…

Départ un peu mou, il faut aller assez loin pour être bien toilé, et il y a + de houle , chouette. Quelques sauts bien sympas, des jibes qui passent presque tous, manquait juste les vagies à surfer, je n’ai pu en prendre que 2 intéressantes. 1h45 de plaisir sur un plan d’eau un peu agité (une grosse catapulte) et pas froid, bien. Chose étrange, on n’était que 2 planchistes et 5 kites. Le retour à la voiture était fatigant car avec la marée montante + les surfs j’ai dérivé, et le vent soulevait beaucoup de sable.

Une fois de plus, la fixation arrière de la caméra a cassé, d’où quasiment que des images du haut du mat.

Windsurf à Antifer

Pour commencer, 73 sessions en 2019, exceptionnel! J’espère faire aussi bien en 2020 🙂

Beaucoup de monde en ce samedi 15 février, surtout des planches et peu de kites, étrange.

Presque pas de vagues, vent un peu sud, mon anémo monte à 26 noeuds au bord ce sera 4.7 et ma Wavecult 83l réparée.

En fait, ce sera une session moyenne car pas assez de vagies pour surfer, 2 sauts au large et c’est tout. J’aurais du prendre la 91l. De plus, le vent était irrégulier au bord mais fort au large, dans les 30 noeuds, et je n’ai pas trouvé le bon réglage de ma nouvelle NP Combat: trop tirée à l’amure et il faut beaucoup de vent, ou un cran de moins et je me faisais arracher. Peut-être faudra-t-il juste jouer à l’écoute?

De plus, les jibes avaient du mal à bien passer et l’eau est vraiment froide, pas agréable de patauger.