Slalom à Ste Adresse, venté!

Autour de 18 noeuds malgré les 11 noeuds prévus, je ne peux gréer que 7.8 alors que les autres sont en 5.8 . Je mets l’aileron select s1 37 cm que l’AHD

Au final, le combo était bon avec de belles sensations de glisse, même s’il fallait souvent un peu serrer le vent. Au large, je me suis permis de bons bords de speed petit largue à 44 km/h (25 noeuds), sympa.

La voile confime qu’elle se tient bien et loin en confort mais manque clairement de vitesse au travers.  Niveau manoeuvres, avec ce vent bien établi, les jibes larges ou serrés passent facile avec presque pas de perte de planing, enfin je me sens progresser!

Le vent faiblit dans l’après-midi, passant de 18 noeuds vers 13h à 14 noeuds vers 17h, la fatigue me fait arrêter.  Les stats ci-dessous viennent de mon portable, mis dans une pochette étanche, ça fonctionne impec!

Screenshot_20180712-191348

Publicités

Windsurf slalom à Antifer

Vent + fort qu’hier, avec la marée descendante je joue la sécurité. Sur l’eau vers 14h20, toujours en 7.8, je crains que ce soit trop fort mais non, il y a de 12 à 15 noeuds. C’est assez irrégulier, pas forcément fort au large avec quelques pertes de planning. Un gars en 7.8 (gun vector?) et 122l était + rapide,mais il pèse 12 kg de moins que moi…

Sur la fin, le vent se renforce un peu en tournant NNE, avec fortes risées au bord, mais irrégulier.

Concernant la planche, je maîtrise enfin toutes les allures et le jibe même avec la grande voile, tant qu’il y a du vent pour tourner ça passe.

Concernant la voile, je suis un peu déçu. Elle n’est pas très rapide malgré les 3 cambers et le fourreau semi-large, elle est très douce dans les rafales mais n’accélère pas bien, la Gaastra GTX précédente était bien plus nerveuse… mais plus fatigante dans le vent fort. On ne peut pas tout avoir?

fin vers 17h20, un peu froid par moments avec ces 19°C en combi d’été, surtout quand les nuages masquaient le soleil.

Screenshot_20180710-232029

Windsurf slalom à La Hève

Petits moutons et marée presque basse à 13h30, ce sera North Stype 7.8 et AHD 115l.

Le vent est correct, entre 12 et 14 noeuds, mais le courant est très pénalisant, je dérive pas mal vers le Havre, il faut tirer des bords pour revenir… le vent est plus fort au bord et suit la falaise, sympa mais je préférerais + de vent au large.

Vers 16h, le vent faiblit un peu, dur d’être au planning sur le bord de retour, on n’est que 2 (et un foil) à planer. Le harnais culotte est moins fatigant que le ceinture mais je trouve la position moins agréable, ou bien il faudrait des bouts + longs?

Arrêt vers 17h30, un peu cramé par le soleil,

rando club magnifique St Arnoult

Un bon groupe au départ (13) pour une rando attendue avec intérêt. Et elle a bien tenu ses promesses. Que de la forêt, souvent technique, pas trop de montés raides, du fun, de l’adrénaline avec des trous pas rassurants à passer, bref j’ai adoré! Une bonne gamelle en passant un tronc d’arbre, je l’ai pris de travers et forcément la roue arrière a ripé, beau gadin vers l’avant avec le pied  droit accroché à la pédale. On finit avec le bord de Seine de Caudebec (un peu de goudron) pour monter à la station d’épuration de St Arnoult au lieu de la Guerche. Comme la dernière fois je résiste à Jean-Nic et passe devant sur la fin, la planche à voile ne me crève pas trop on dirait!

800 m de D+ pour 37 km et 14 de moyenne, vu le parcours c’est un bon score!

la trace

windsurf à La Hève

Vent moins fort que jeudi, mais moutons sur la webcam au loin.
Sur place à 15 h, il y a du monde avec grosses planches et 7 m environ , je n’ai pas pris la 7.8 donc ce sera  la 5.8 sur l’AHD.

Vent très irrégulier au bord avec de bonnes risées à 16 noeuds entre 2 molles, au large c’est irrégulier aussi, pas évident, même si je suis assez souvent au planning. Ceux en 7.8 de slalom sont + à l’aise. Mais finalement c’est sympa, avec un plan d’eau assez agité, de bonnes sensations de vitesse et les jibes qui passent bien au bord (venté) mais pas au large dans les déventes. Petite pause puis à 16h30 le vent reprend des tours, surtout au large avec 18 noeuds, 1/2 h à bien m’éclater et à faire la course avec d’autres. Le vent faiblit à nouveau, 17 h il est temps de rentrer. Une bonne après-midi ma foi, et un plaisir de tomber à l’eau avec les 28°C et ce grand soleil!

sessions

windsurf à Antifer, bis

j’arrive énervé sur le spot car il est déjà 17h20, j’ai du faire demi-tour: mat de vague oublié à la maison, grrrr. Et heureusement que je l’ai pris car il y a + de 20 nœuds sur l’eau! Seuls Georges et Delphine sont là, en 6.6 et 5.8, je mets 5.8 comme hier sur l’AHD 115.

Une fois de +, pas facile de gagner le large avec les fortes claques intermittentes, une fois passée la 1° digue le vent est très fort: dans les 25 noeuds puis va monter encore à près de 30, impossible de tenir la 5.8 qui « refuse » à mort. Malgré tout , vue l’heure tardive, j’ai la flemme de changer alors tant pis. Dans ces conditions, ça va vite mais on a moins de sensation de vitesse, on va moins vite que le vent et on se fait arracher les bras, le contrôle du flotteur est correct mais on se sent freiné… Il y a un peu de clapot très au large, le vent est franchement de terre.  Les jibes au large dans ces conditions passent mal, trop secoué… arrêt des hostilités au bout d’une heure environ (il est presque 19h) car trop dur et pas assez de plaisir à naviguer.

Windsurf slalom à Antifer

Vent NE, voire ENE, spot hyper flat mais ça doit souffler pas mal au delà de la 1ere digue. Peur d’être à la rue avec la 7.8, je grée 5.8 de vague sur l’AHD 115. Les autres penchent pour 6 m et plus mais je connais le coin…
Bord effectivement très rafaleux, avec 25 noeuds parfois par claques, pas évident de démarrer! Au large, c’est 15 noeuds puis 20 à 22, la 5.8 est à la limite -pas assez étarquée en bas- mais la vitesse atteinte est élevée et le contrôle parfait. Le clapot  25 cm maxi ne gêne en rien, et j’apprécie la douceur de toucher d’eau du flotteur.

Au bout d’une heure à me battre avec la voile,  le vent  a encore monté, je réétarque et là c’est mieux. Ça fait bizarre de s’accrocher comme ça au wishbone en se forçant à border au max, « ne rien lâcher » pour aller encore + vite! Très au large, je me permets des runs de vitesse grand largue, c’est assez impressionnant et toujours en sécurité malgré l’aileron de 37 cm un peu grand… fabuleux! Sur l’eau vers 14h40, j’arrête à 18 h, lombaires, genoux et épaules commencent à se faire sentir. Aurais-je du prendre le harnais de slalom?

Super après-midi en tout cas, peut-être la suite demain!

 

VTT La Cinglotrouvillaise

rando organisée par les « cinglés du guidon » de Trouville Alliquerville, parcours 47 km

Une douzaine du club au départ du 47 sous le soleil et terrain extrêmement sec.

15 km plats pour commencer avec pas mal de goudron et de plaine, passage sympa dans le bois de Beuzevillette, puis la suite se fait autour de Ste Gertrude, bien sympa avec de bonnes côtes raides et fatigantes, et des descentes rapides et amusantes. 1 ravito au km 23 puis montée infernale et un balisage absent où Laurent nous ramène sur le bon chemin. Encore des montées et descentes bien senties (Barre-y-va, la Guerche) et on rentre par St Nicolas de la Haye. Je suis particulièrement en forme- à moins que les autres soient bien fatigués- car j’arrive à doubler tout le groupe dans les dernières côtes, J. N. n’arrive pas à suivre mon rythme 🙂 Fin de la rando vers 11h40 avec 46 km et 880 m de D+, pas besoin de laver le vélo!  Mon compteur me dit 16.6 de moyenne, je pensais faire mieux encore…

Mes appréciations:

physique    technique        ludique      balisage          ravito             paysages        plaisir pris

3/5                 3/5                    3/5               4/5                  2.5 /5                  2/5                     4/5

la trace

Screenshot_20180624-142540

Windsurf à Ste Adresse: trop tard

Jeudi soir, il y a du vent NNE mais annoncé mollissant, j’arrive sur place à 16h45 mais tout le monde range… Je grée 7.8 pour voir. Finalement, 3 bords pour rien, juste 2 minutes de planning poussé par la houle au retour, déçu.

VTT à 2 vers le Tilleul

Bruno et moi partons pour 50 km environ vers Le Tilleul. On évite le Piscat en prenant la plaine d’Epine froidure , gaffe aux ornières dans le champ de maïs, puis descente caillouteuse de Fongueusemare, méfiance. On prendpar le bois des Loges, bien roulant et quasi sec puis gauche/droite pour monter à la Ferranderie de Cuverville, dur dur! On rejoint le bois de Beaurepaire par le grand tour mais il y a beaucoup d’herbes hautes, c’est assez désagréable! Dans le bois, c’est sympa même si pas toujours très propre. On monte au Tilleul puis direction le golfe à bonne allure et descente toboggan près de la falaise. Bruno se couche sur le côté à cause des ornières profondes, pas de bobo. On remonte par le GR caillouteux à gauche et retour au Tilleul mais cette fois c’est descente par la « côte du Merle », assez raide! Retour par le bois des Loges à 20 km/h, Fongueusemare, et Épine froidure comme  à l’aller. Au final, 51 km à 17.5 de moyenne et pas spécialement fatigué… il est vrai qu’on n’a jamais trop forcé. Content de cette bonne sortie!